vendredi 28 février 2014

Collectif du K : Bureau/Chez soi

Lundi 10 et mardi 11 mars
 Collectif du K
Bureau (19h30 à 20h30) / Chez soi (21h à 22h)
Réservation obligatoire : julietteleblanc2@gmail.com
(ouverture des portes à 19H - Prix libre)

Suite à une longue recherche sur un théâtre burlesque inspiré par Tati, Etaix et Keaton, le Collectif du K présente pour la première fois Bureau et Chez soi en une même soirée. Une performance muette et burlesque à ne pas manquer au Shakirail.
 
 

B U R E A U (50 min)
De 19H30 à 20H30


Numéro burlesque de et par Thomas Blumenfeld et Simon Falguières
Avec la participation de Alona Zhuravel
Création lumière et régie: Léandre Gans
 
 
Deux hommes sont dans un bureau. Sur scène, deux tables, un clavier d’ordinateur, une lampe, des stylos, des agendas rangés avec minutie. Dans ce sobre décor, la parole s’efface pour laisser la place au langage du corps et à la musique des objets.

Ceux que tout oppose / deux clowns modernes / partagent un même espace. Et dans cette cohabitation où l’on pourrait croire tous nos rapports humains improbables, une amitié naît. Une amitié sous-jacente. Ensemble ils rêvent. Ils s’imaginent en ballerines, exécuter un ballet de chaises roulantes. Ils font de deux claviers d’ordinateurs, des instruments de musique classique. Un jour le clown rouge prendra la place du clown blanc. Ce jour-là, il n’y aura plus de différence. Ce jour-là sera un drame.

C H E Z  S O I (1h)
De 21H à 22H

De et par Simon Falguières
avec la participation de Benjamin Desche
Création sonore : Valentin Portron
Création lumière et régie : Léandre Gans
 
 
Poursuivant sa recherche sur un Théâtre burlesque, Simon Falguières signe la création de Chez Soi. Seul en scène, il nous montre la soirée d'un homme qui rentre chez lui après le travail. Dans une solitude extrême, ce personnage se raccroche à ses manies.

Drôle au premier abord, Chez Soi est aussi une fresque noire et grinçante qui aborde un mal de notre temps : la mise à l'écart d'une partie de notre société. 
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire